LA CHAIRE MUKWEGE ENFIN EFFECTIVE

Le jeudi 20 septembre 2018 a été décerné le prix Honoris Causa de l’Université de Liège en Belgique au professeur Denis Mukwege.

Ce Septième prix Honoris Causa vient après celui de,
– Université de Umeå, en Suède, 2010
– Université Catholique de Louvain, en Belgique, 2014
– Université de Manitoba, au Canada, 2014
– Université de Harvard, aux USA, 2015
– Université d’Edinburgh, en Grand Brétagne, 2017
– Université d’Angers, en France, 2018.

Cet établissement belge, où le Professeur Denis Mukwege est un monument vivant, couronne le périple européen de l’Homme qui répare les femmes, en ce mois de septembre, avec pas mal de reconnaissances.

https://www.rtc.be/denis_mukwege_president_d_honneur_d_une_nouvelle_chaire_de_l_uliege-1499556-999-325.html

Le prix Honoris Causa qui a été remis au Docteur Mukwege est également voulu pour la prise en charge que celui-ci offre au travers le modèle holistique de Panzi.

Ceci est, sans ambages, une éloquente preuve de la grandeur des actions du Professeur, à l’égard de ses compatriotes, et de l’humanité toute entière.

https://youtu.be/5PFUAV-MhCg

Cet événement, s’est déroulé à 15 heures à Liège (soit 13 heures T.U), en prélude de l’inauguration d’une Chaire internationale sur « la violence faite aux femmes et aux filles en temps de conflits ».

Cette chaire, dénommée Chaire Mukwege, est solennellement mise en place ce vendredi 21 septembre 2018 dans le but de « développer les recherches interdisciplinaires dans le domaine des violences sexuelles à l’égard des femmes et fédérer, autour de cette thématique, les connaissances des différents partenaires et universités dans le monde », à en croire son initiatrice, la professeure émérite Véronique De Keyser députée européenne honoraire, et présidente du projet “Les enfants de Panzi et d’Ailleurs”.

https://www.news.uliege.be/cms/c_10248335/fr/inauguration-de-la-chaire-internationale-la-violence-faite-aux-femmes-et-aux-filles-dans-les-conflits

Et spécifié dans l’article ci-contre: https://afrique.lalibre.be/24722/luniversite-de-liege-cree-la-chaire-internationale-mukwege/

Bien avant l’épisode liégeois, le Professeur Denis Mukwege a été au parlement européen où il a décrypté la situation sociopolitique de la RDC avec, à la clé, les questions d’actualité dont les échéances électorales de décembre 2018. Il n’a jamais été partisan, vu l’amalgame d’irrégularités et d’incertitudes qui entachent ledit processus.

Le professeur Mukwege ne cesse de dire: “Nous n’avons qu’une vie, nous devons la vivre en toute liberté et dans la dignité, sinon elle ne vaut pas la peine”

 

partager cet article
Share on Facebook69Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0