Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) est venu rendre visite au du Dr. Mukwege

Afin de s’enquérir de la situation humanitaire dans la région, le tout nouveau responsable du CICR au Sud-Kivu a rencontré, ce mercredi 22 août 2018, le Professeur Denis Mukwege.

Accompagné de son assistant, monsieur Hilaire Ndakali Balezi, Monsieur Serge Zogg a été très ému de l’accueil cordial qui lui a été réservé par le Docteur Mukwege.

Monsieur Serge Zogg est un admirateur de « l’homme qui répare les femmes ». A son arrivée dans la région, il a pu se confier à lui.

« Ça m’intéressait d’avoir son avis sur la situation humanitaire et d’en apprendre plus sur son travail, ici, à l’hôpital de Panzi », a confié le numéro 1 du CICR.

Monsieur Serge Zogg a eu raison de s’entretenir sur ces sujets avec le Dr. Mukwege dont l’expertise dans la région est forte de plus de 30 ans.

Au terme de cet échange, Monsieur Zogg s’est exprimé très positivement : « J’ai été très impressionné par son engagement à apporter des soins aux victimes de violences sexuelles et à restaurer leur dignité, ainsi que par son esprit humanitaire »

Monsieur Hilaire Ndakali Balezi n’en était pas, pour sa part, à sa première rencontre avec le Dr. Mukwege. En effet, l’assistant du chef de cette organisation humanitaire internationale a dit sa joie d’avoir pu assister à ce tête-à-tête.
Monsieur Ndakali a félicité le Dr. Mukwege de ne jamais cesser de se soucier du sort des victimes des conflits armés : «  Je ne peux que lui dire de continuer avec la même ardeur à aider la population ».
On rappelle que l’Hôpital de Panzi est partenaire du Comité International de la Croix Rouge dans la prise en charge des victimes des violences sexuelles.
Ce partenariat consiste en le référencement de cas de violences sexuelles à l’Hôpital de Panzi, Monsieur Zogg a réitéré le souhait de maintenir cette coopération: « C’est une coopération qui fonctionne bien et nous souhaitons la prolonger ».
Le Dr. Mukwege a conclut cette rencontre en rappelant: « Mon bonheur, c’est d’abord le bonheur des autres ».

partager cet article
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0