DECLARATION DU DR MUKWEGE, PRIX NOBEL DE LA PAIX

Déclaration Dr. Mukwege

À l’occasion de l’obtention du Prix Nobel de la Paix 2018

Mesdames et Messieurs les membres du comité Prix Nobel,

Mesdames et messieurs, chères amies, amis de la Paix, amis de l’humanité.

C’est avec une grande humilité que j’apprends cette nouvelle [alors que jùetais en salle d’operation].

Aujourd’hui mes pensées vont tout droit à toutes les survivantes de viols et violence sexuelles en conflits à travers le monde.

Je suis honoré d’être nommé, aux côtés de Nadia Murad avec qui depuis quelques temps nous partageons la lutte et pour qui j’ai beaucoup de respect car son courage et sa force de dénoncer cette barbarie dans les conflits va au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.

Cher comité du Prix Nobel, vous avez écouté sa voix, vous avez écouté les voix de toutes les survivantes.

En effet, cet honneur est une inspiration car il démontre que le monde est effectivement en train de prêter attention à la tragédie des viols et violences sexuelles et que les femmes et les enfants qui l’ont subi trop longtemps ne sont pas ignorés.

Ce prix Nobel traduit la reconnaissance et le besoin d’une réparation juste des femmes victimes des viols et violences sexuelles sur tous les continents de l’Asie, de l’Océanie, de l’Europe, de l’Amérique et l’Afrique.

C’est un pas important vers cette réparation tant attendue que nous devons tous à ces femmes.

Je le dédie aux femmes de tous les pays du monde,  meurtries par les conflits et confrontées à la violence de tous les jours.

Pendant près de 20 ans j’ai été témoin des crimes de guerre contre les femmes non seulement en R. D. Congo mais également dans plusieurs autres pays du monde.

Je voudrais vous dire qu’à travers ce prix le monde vous écoute et refuse l’indifférence, refuse de rester les bras croisés face à votre souffrance.

Ce prix n’aura de signification que s’il joue le rôle de mobilisation pour changer la situation des femmes en zones de conflits armés.

Nous espérons que le monde  ne va plus tarder à agir avec force et détermination en votre faveur car la survie de l’humanité dépend de vous.

C’est vous, les femmes, qui portez l’humanité.

Je vous remercie.

 

 

 

 

partager cet article
Share on Facebook4.1kShare on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0