LA MAISON DORCAS REMET DES KITS DE REINSERTION SOCIALE

167 femmes formées à la Maison Dorcas ont reçu des kits relatifs à leur domaine de formation.

L’objectif de ces kits est de permettre aux femmes de se réinsérer dans la société en mettant en pratique les formations qu’elles ont reçues entre 2017 et juin 2018.

La cérémonie a eu lieu ce 17 aout 2018 dans la grande salle de la Fondation Panzi.

Ces kits sont essentiellement composés de matériels utilisés en coupe et couture, en vannerie, en broderie, en pâtisserie et autres métiers.

Grâce aux aptitudes qu’elles ont développées pendant leurs formations, les femmes bénéficiaires vont pouvoir redonner un avenir à leurs familles en ayant en main leur propre avenir.

Cette fête a été marquée par la présence du Professeur Denis Mukwege ainsi que de certains représentants de l’état. Durant la cérémonie, le Docteur Mukwege, également Président de la Fondation Panzi a lancé un vibrant appel à la responsabilisation destiné à toutes les femmes bénéficiaires de la formation : «Je voudrais que ce matériel puisse vous aider et aider la communauté toute entière. Formez également d’autres personnes pour que les connaissances que vous avez acquises puisse être utiles. Ne soyez pas comme certaines incrédules qui, après avoir reçu ces kits, partent les vendre, pour retomber dans leur situation de misère quelques temps après ».

Le bourgmestre de la commune d’Ibanda Monsieur Manegabe Ntaitunda et la chef de division des affaires sociales, Madame Petronie Kangela a félicité cette subvention, sans cesse attribuée par le Professeur Mukwege aux femmes vulnérables de la société.

Afin d’appuyer d’avantage cette initiative, Madame Petronie Kangela a promis que la division des affaires sociales mettra à la disposition des bénéficiaires des attestations de vulnérabilité afin d’exonérer leurs activités de toute redevance fiscale pendant deux ans.

Monsieur Manegabe Ntaitunda a ajouté qu’ « Aucunes de ces bénéficiaires ne paieront la taxe communale dans la commune d’Ibanda l’année prochaine ». Ils ont, a cet effet, demandé une liste contenant le nom des femmes de la formation.

La Maison Dorcas est une institution servant de maison de transit pour les patientes prise en charge à l’Hopital de Panzi. Y sont organisées des séances de formations en métier et en compétences des affaires, afin d’assurer la réinsertion socioéconomiques des femmes vulnérables au sein de la société.

En plus des patientes prises en charges à l’Hôpital de Panzi, la Maison Dorcas forme également d’autres indigentes de la communauté locale environnante afin de les sortir de leur vulnérabilité et d’éviter leur stigmatisation avec la collaboration ce Bureau d’Etudes et Appui Technique aux Initiatives Locales.

Depuis 2013, la Maison Dorcas a déjà réinséré 1892 femmes vulnérables qui constituent aujourd’hui un pilier économique inébranlable pour leurs familles et pour toute la communauté.

« La grandeur d’un homme réside dans ce qu’il offre aux autres plutôt que dans ce qu’il garde pour lui-même » déclare souvent le professeur Denis Mukwege.

partager cet article
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0