Vision
Voir émerger les femmes comme actrices à part entières dans une société où règne la cohésion sociale La vision: Voir émerger les femmes comme actrices à part entière dans une sociète où règne la cohésion sociale De la mission : Œuvrer pour l’épanouissement intégral de la femme et la promotion du genre Des objectifs: Promouvoir les droits de la femme soutenir et accompagner les victimes des violences sexuelles et leurs dépendants lutter contre les violences sexuelles soutenir les actions de l’hopital Général de référence de Panzi

Projet Pep

Le projet PEP, réalisé grâce à l’appui financier et technique de « Global Stratégies », est mis en œuvre par la Fondation Panzi depuis 2012, dans les zones de santé d’Ibanda,  Nyangezi, Lemera et Walungu.

Son objectif global est de réduire l’incidence  du VIH, des infections sexuellement transmissibles  et des grossesses non désirées  parmi les survivantes des violences sexuelles qui sont admises dans les structures médicales dans les 72 heures du viol.

LES COMPOSANTES DU PROJET PEP

Le projet  comprend quatre composantes en corrélation :

 I. Paquet de prévention

Le paquet de Prévention inclut les trois composantes suivantes pré-empaquetées en tant qu’une unité :

1.  Prophylaxie du VIH :   Truvada (magnésium de Tenofovir DF 300 d’Emtricitabine 200 mg+), être pris une fois quotidiennement pendant 30 jours. Truvada a été choisi car bien toléré et a le dosage, une fois quotidien, il  facilite  l’adhérence.

2.   Prophylaxie du syphilis 2, du Gonorrhée et du Chlamydia :   Azithromycine (comprimé 1 g ;1 dose de temps) est incluse. En employant l’Azithromycine pour la prophylaxie des I ST, des médicaments avec des indications de recouvrement sont remplacés par une molécule qui est bien tolérée, a une dose unique et est acceptable pendant la grossesse.

3.  Plan B :   Le plan B (1 paquet de 2 comprimés pour le dosage unique) offre la contraception de secours une fois donné dans un délai de 72 heures avec une dose unique.

Les trois produits sont empaquetés dans un paquet avec des instructions imagées. Le paquet pré-empaqueté augmentera les aspects suivants de la gestion de chaîne d’approvisionnements et de l’administration de ces médicaments :

La gestion et la distribution de chaîne d’approvisionnements est simplifiée parce que les trois molécules sont vues en tant qu’une unité.

La distribution de kit PEP est simplifiée pour la pharmacie de clinique parce que chacune des trois molécules est empaquetée dans une unité.

II. Solution Logistimo.

Une contrainte documentée de la livraison des kits PEP est l’incapacité d’obtenir à l’approvisionnement proportionné en kits PEP aux endroits où ils peuvent être aisément consommés dans le délai de 72 heures.   L’information et la communication en temps réel est nécessaire pour surmonter cette contrainte.    Une application de téléphone cellulaire qui peut être téléchargée sur les téléphones existants des cellules des superviseurs ruraux de centres de santé sert de système de détection précoce pour identifier des régions où le viol est fréquent et augmentant, aussi bien qu’optimisent la gestion des stocks et la distribution.

III. Formation

Avant la livraison des kits, la formation est  conduite pour les infirmiers titulaires de centres de santé et centres hospitaliers, les infirmières, le personnel paramédicaux recrutés de toutes les cliniques et toutes les communautés dans les zones de santé où  le projet est  exécuté.

IV. Sensibilisation de la communauté.

Afin d’éveiller la conscience de la communauté sur la disponibilité et l’importance du kit PEP, des informations sur les services sont disséminées par des radios communautaires, les relais communautaires, l’ONG de sensibilisation de Walungu (AJDEI) et les structures de prise en charge des survivants.

PRINCIPALES RÉALISATIONS DU PROJET PEP LE SEMESTRE :

Au cours du premier semestre de l’année 2018, le projet PEP a réalisé les activités suivantes :

  1. Formation des prestataires de santé, des relais communautaires et des animateurs radios en vue de renforcer le niveau de qualité de soins à offrir aux SVS :

La formation a consisté à améliorer le niveau de connaissance et de pratiques des 26 prestataires (13 infirmiers, 11 relais communautaires 2 animateurs radios) sur la prévention et la réponse aux violences sexuelles selon le modèle de Panzi (OSC). Le projet a également renforcé le niveau de qualité des soins à offrir aux SVS.

  1. Approvisionnement des structures médicales en kits PEP, médicaments et intrants :

Au courant du premier semestre de l’année 2018, le projet PEP a pré positionné   152  Kits PEP dans les structures de santé. En dehors des kits PEP, 541 doses d’Azithromycine, 120 doses de Levonorgestrel, 30 rouleaux de ouate, 30 boîtes des gants non stériles et 280 pièces de tests de grossesse ont été livrées dans les 16 structures, appuyées par le projet PEP, selon les besoins de chacune.

  1. La sensibilisation communautaire :
  • Les séances de sensibilisation sont organisées, une à deux fois la semaine, par les relais communautaires et ONG partenaire de sensibilisation dans la partie sud de Walungu.
  • Les émissions radio diffusées, en direct ou en différée, sont produites une fois la semaine, avec une rediffusion, sur les ondes de: BUBUSA de Walungu, FM Kamole à Nyangezi et RC Lemera.
  • Les séances de sensibilisation des femmes sont effectuées par le personnel soignant lors des séances des CPN et de CPS.

Un total de 16788  personnes ayant pris part aux séances de sensibilisation ont été enregistrées pour ces six premiers mois de l’année 2018.

  1. Suivie des activités

3 missions de suivi ont été réalisées pour ce semestre (janvier, mars et mai 2018) ; lesquelles nous ont permis de :

  • Suivre l’administration des kits chez les SVS qui se présentent dans les 72 heures,
  • Approvisionner nos sites de distribution en kits.