Procès historique des viols d’enfants à Kavumu: Peine maximale pour les bourreaux

A 10h les prévenus sont déjà installés, la pièce est partiellement occupée, les journalistes affluent mais la Cour ne s’est toujours pas présentée.
A 12h la salle est remplie à craquer, les gens sont debout, entassés derrière les barreaux des fenêtres. L’auditoire s’impatiente, des murmures, des bruits parcourent la salle, les militaires chargés de l’ordre tentent tant bien que mal de contenir la cacophonie de la salle.
À 14h, La Cour fait finalement son entrée. Un silence religieux règne dans la salle pendant la lecture de l’arrêt par la Cour militaire du Sud Kivu.
Pendant plus de deux heures, la Cour fait la lecture de l’arrêt qui reprend les faits et le contexte de l’affaire, l’ historique de la procédure et une synthèse des demandes de chacune des parties.
La Cour ne souhaita pas s’attarder sur tous les faits du groupe mais seulement sur les faits répréhensibles dont elle a été saisie, notamment les crimes contre l’humanité par viols et par meurtres, la détention illégale d’ armes et de munitions de guerre, la participation à un mouvement insurrectionnel visant à mettre en péril des institutions étatiques.
La Cour a jugé recevables et fondées les demandes de la Partie Civile et du Ministère Public. Les crimes de viols et de meurtres seront jugés comme Crimes contre l’Humanité.
La Cour reconnait l’existence d’une organisation structurée du nom de Jeshi ya Yesu. La Cour croit également en la position hiérarchique de l’Honorable Batumike en tant que coordinateur de toutes les opérations effectuées par le Groupe qui lui faisait rapport. Les pièces à convictions notamment les échanges téléphoniques sont des preuves à charges sans équivoques contre les prévenus.
Voici la synthese des condamnations des prévenus :

PREVENUS

VERDICT DE LA COUR DU 13 /12/2017
1. Mr BATUMIKE RUGIMBANYA Frederick   PERPETUITE
2. Mr LWABOSHI MULIMBWA Jean-Moïse   ACQUITTEMENT
3. Mr MAGADJU MASIKIRA Jean   PERPETUITE
4. Mr MOBUTU CIBINDA Luc       ACQUITTEMENT
5. Mr MUSHAGALUSA MIRINDI MUSALE Eustache MUSAKA  PERPETUITE
6. Mr SAFARI KALERE PEDRO alias Shabadeux   ACQUITTEMENT
7. Mr BUFOLE BULINGI Jean     PERPETUITE
8. Mr CIZA CHISHAGARA Luc   12 mois et 100 000 frcs congolais pour frais de la Cour
9. Mr MUGARUKA BUNANE Lazard    ACQUITTEMENT
10. Mr POLE POLE NYAMUYLINDA alias KABUCHUNGU   PERPETUITE
11. Mr ZIRIMINGI MIRINDI Pascal Olivier (Pascal MUSAKA)   PERPETUITE
12. Mr CHIAMBOKO MALIRA Patrick   PERPETUITE
13. Mr SHAMAVU MUTERA   ACQUITTEMENT
14. Mr ZIHINDULA MUSSA CHIKUBIRA PERPETUITE
15. Mr IMANI MALINDA Bienfait   ACQUITTEMENT
16. Mr SHAMAVU MIDERO Jacques alias KAFURAMIA  PERPETUITE
17. Mr SUMALI ZAIROIS Innocent   PERPETUITE
18. Mr NGUVU MUDUGU Ghislain  12 mois et 100 000 frcs congolais pour frais de la Cour
19. Mr MALASHI Jerôme   PERPETUITE
20. Mr MUSHOBEKWA MUHANDI Daniel    PERPETUITE

La Cour accepte les demandes de réparation demandées par la patrie civile, à savoir 5000 dollars pour les parties civiles victimes de viol et de 15 000 dollars pour les parties civiles victimes de meurtre.

« Les acteurs locaux ont joué un rôle très important en commençant par nos para juristes qui n’ont pas cédé aux menaces des bourreaux et leurs complices. Pour chaque cas ils prévenaient notre clinique juridique et notre équipe mobile qui faisaient des déplacements périlleux pour aller chercher les enfants victimes et les amener à l’hôpital de Panzi.
Ils recueillaient les premières informations relatives par à l’incident, documentaient l’incidents, collectaient les éléments de preuve lorsque cela était possible…
Au niveau de l’hôpital, la prise en charge holistique était conduite minutieusement. De manière pratique, l’hôpital réalisait: un examen physique générale, un examen des lésions physiques avec photographies scientifiques, une évaluation psychologique et une rédaction d’un certificat médical. Et souvent, comme les enfants arrivaient endéans 72 heures, un Kit de prévention du VIH et des infections sexuellement transmissibles leur était administré immédiatement.
Merci aux organisations (TRIAL et PHR qui nous ont accompagnées dans ce procès » Dr. Denis Mukwege.

La rédaction.

partager cet article
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0