Le professeur Mukwege offre des vélos tricycles aux handicapés de Mwenga

Les handicapés du territoire de Mwenga sont très reconnaissants envers le docteur Denis Mukwege pour la générosité dont il a fait montre en leur octroyant des vélos tricycles en vue de leur permettre de se sans peine. Leurs représentants l’ont exprimé à leur bienfaiteur ce mercredi 16 mai 2018, alors que ces outils venaient de leur être remis.

Faisant suite à la demande qui lui ont autrefois adressés ces handicapés, lors de leur précédent passage à Panzi, le docteur Denis Mukwege a favorablement réagi en leur attribuant des engins manuels susceptibles de leur faciliter de se mouvoir paisiblement. Acte que les hommes aux pieds moins forts ont loué de tout leur cœur. Mieux que quiconque, ils comprennent que très peu des gens au monde sont aussi généreux que le Prix Sakharov 2014.

« Nous remercions infiniment le Docteur Mukwege d’avoir eu pitié des personnes vivant avec handicap du territoire de Mwenga, en leur offrant ces vélos. Que Dieu le bénisse et fructifie ses initiatives afin qu’il puisse continuer à assister d’autres désireux grâce à son généreux cœur », a clamé haut et fort l’un des délégués des handicapés de Mwenga, assis sur son vélo.

Démesurément ravigotés par ce précieux, la délégation des handicapés en appelés à d’autre personnes ayant des problèmes similaires au leur de ne pas hésiter à se confier au docteur Mukwege sans douter de la certitude du feedback qui leur sera réservé. Ils révèlent spécialement à leurs confrères handicapés que « Nous avons un homme de développement qui sert tout le monde sans discrimination qui ne tient compte ni de la tribu, ni de la race, mais aide tous ceux qui lui parviennent avec des doléances », ont lancé les personnes vivant avec handicap, à l’égard de cette classe sociale qu’ils représentaient à ce rendez-vous.

Témoin de l’événement, bien que de passage pour une simple visite de courtoisie après un long moment d’absence à Bukavu, monsieur Bisimwa Buhendwa s’est dit agréablement surpris par cet acte de primauté particulière que venait de poser l’initiateur de la Fondation Panzi et de l’Hôpital de Panzi. Pour ce concitoyen, qui loue l’inspiration « avérée » du docteur Mukwege, suggère à l’Homme qui répare les femmes de « persévérer dans l’œuvre qu’il a commencé à faire, et que d’autres l’aident puisqu’il se sacrifie trop », a souhaité monsieur Bisimwa Buhendwa.

Les œuvres du docteur Denis Mukwege sont aussi incommensurables que la bonté de son cœur. A travers le guichet unique, le One Stop Center développé par la Fondation Panzi, il subvient aux divers besoins des personnes vulnérables. Mondialement honoré pour son sacrifice en faveur des femmes victimes des violences sexuelles, le Médecin Directeur de l’Hôpital Panzi ne restreint pas ses actions aux seules patientes atteintes d’affection gynécologiques. Il est spirituellement épanoui et se dévoue à tous ceux qui lui font part de leurs problèmes.

« La grandeur d’un homme réside dans ce qu’il offre aux autres plutôt que dans ce qu’il garde pour lui-même », est le principe du professeur Denis Mukwege.

En video

partager cet article
Share on Facebook1Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0