Stichting Vluchteling s’est avéré satisfait du travail qu’abat le Docteur Mukwege et son équipe

La Directrice de Stichting Vluchteling s’incline devant l’important travail du Professeur Denis Mukwege et de ses équipes

La Fondation Panzi et l’Hôpital Général de Référence de Panzi ont reçu, ce samedi 24 mars 2018, la visite d’une délégation venue de l’organisation partenaire Stichting Vluchteling, S.V. en sigle. Conduite par la directrice de l’organisation, madame TINEKE Ceelen, la délégation de SV a séjourné à Panzi pendant trois jours pour une mission de monitoring auprès des projets financés par sa structure pour la Fondation Panzi et de l’Hôpital de Panzi.

Après s’être entretenue avec le professeur Denis  Mukwege, la délégation a effectué une visite au sein de l’hôpital où elle a pu écouter de nombreux témoignages de victimes de violences perpétrées par les bandes armées actives à l’est de la RDC. Ces témoignages ont trouvé une écoute active chez le cinéaste néerlandais Waldemar, membre de la délégation, dont la mission était de s’enquérir de la situation réelle des droits humains en RDC et d’en relater les faits au public de son pays.

Le même samedi 24 mars 2018, madame TINEKE et ses compagnons ont été accueillis à la Fondation Panzi par l’ensemble du personnel ainsi que des bénéficiaires hébergées à la Maison Dorcas.

Signalons en passant que madame TINEKE a été d’un appui primordial à la création de la Fondation Denis Mukwege aux Pays-Bas.

Pendant les deux derniers jours de leur séjour en RDC, les envoyés de Stichting Vluchteling se sont rendus au Centre Hospitalier de Mulamba pour une mission similaire. Ce Centre Hospitalier, qui s’appuie sur le modèle du « One Stop Center », a été créé à l’initiative du Professeur Denis Mukwege, avec l’appui de SV, dans le but d’offrir une prise en charge holistique aux personnes vivant en milieu rural.

La présence de la délégation néerlandaise a suscité une grande émotion dans le cœur des habitants de Mulamba qui peinent à effacer Inge Kool (Néerlandaise, ancienne adjointe aux programmes de la Fondation Panzi décédée le 19 janvier 2018) de leur mémoire.  Un discours a été prononcé afin de lui rendre hommage :

« Votre coordinatrice Inge était de mon pays. Elle a visité… mon bureau aux Pays-Bas quelques semaines plus tôt. Juste quelques semaines après, c’est dans une grande tragédie qu’elle a perdu sa vie dans un accident routier. Elle nous manque et je sais qu’elle vous manque », a prononcé TINEKE Ceelen à la population de Mulamba.

Pour terminé, la directrice de Stichting Vluchteling  a salué le travail du Professeur Denis Mukwege et de ses équipes dans leur combat ininterrompu pour les victimes de violences dans les conflits armés en RDC. Elle s’est ensuite adressée à la population de Mulamba :

« Il faut savoir qu’on fait tout pour soutenir le docteur Denis Mukwege, et à travers lui, vous. On ne peut pas résoudre chaque problème du monde. Je souhaiterais être dans la position de le faire, mais je ne suis pas Dieu ! Mais, on fait ce qu’on peut. Le moins que je puisse faire, c’est d’emmener ce que vous avez à raconter, dans votre propre village, aux Pays-Bas afin d’être votre voix là-bas. Les gens aux Pays-Bas n’ont aucune idée de ce qui se passe ici. Ce que vous nous racontez, on va l’emmener là-bas pour le laisser voir aux gens, et de partager  un peu de notre richesse avec vous », a déclaré madame TINEKE Ceelen dans un ton de compassion à la population de Mulamba.

Stichting Vluchteling est une organisation hollandaise œuvrant pour la prise en charge des déplacés de guerre. La RDC est comptée parmi les pays ayant le plus grand nombre de déplacés, avec environ 4,5 millions de déplacés internes. S.V. appuie le docteur Mukwege, et la Fondation Panzi, dans son cœur de mission, la prise en charge des victimes des conflits armés à l’échelle nationale.

partager cet article
Share on Facebook1Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0