18 paras juristes de la Fondation Panzi, formés à Bukavu

7 Déc
0

18 paras juristes de la Fondation Panzi, formés à Bukavu

La clinique juridique, un programme d’assistance juridique et judiciaire de la Fondation Panzi a organisé du 27 au 28 novembre à Bukavu; une formation des para juristes en provenance de 6 cliniques juridiques présentes dans 5 territoires.

Les participants à cette activité ont été formés sur la gestion d’une clinique juridique, le système de rapportage.

Parmi les para juristes en formation, figurait monsieur Wabenga Bernard. 

Au service de sa communauté depuis 10 ans, Bernard garde de son travail de bons souvenirs.

Il se souvient de la période où le territoire de Shabunda était considéré comme ‘territoire de viol’. Cette période est aujourd’hui révolue reconnait Bernard car l’impunité a diminué avec l’implantation des cliniques juridiques à travers le territoire de Shabunda.

En effet, à partir des cas documentés par la clinique juridique, la Fondation Panzi parvient à appuyer des audiences foraines pour juger les auteurs de viols et autres crimes commis sur la population civile. La plupart des procès aboutissent à la condamnation des bourreaux qui se retrouvent aujourd’hui dans les prisons de Kamituga et de Bukavu.

Toutefois, d’énormes défis restent à relever surtout par rapport à l’accessibilité du territoire mais aussi à l’état vétuste des infrastructures carcérales.

Paras juristes; stratégies de communication

Pendant ce temps, les para juristes de la Fondation Panzi multiplient des stratégies de communication pour permettre à la population d’accéder à des notions liées au droit pour prévenir des cas de violation de leurs droits.

Ainsi, les para juristes développent différents outils et thématiques pour changer le comportement des bénéficiaires. Parmi ces outils, on peut citer les notions sur ‘des infractions des violences sexuelles en droit congolais, la loi sur les violences sexuelles, l’enregistrement des enfants à l’état civil, de la protection légale du droit à l’héritage,…’

Rappelons que la clinique juridique est l’une des 4 institutions de la Fondation Panzi. La première clinique juridique fut créée en 2009 par le professeur Denis Mukwege suite aux demandes des survivants de violences sexuelles, qui après avoir reçu les soins médicaux à l’hôpital général de référence de Panzi, manifestaient le désir de traduire leurs bourreaux en justice. 

La clinique juridique rapproche ainsi les justiciables de la Justice, surtout dans les zones reculées.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *