La Fondation Panzi passe en revue son plan stratégique 2017-2021

10 Sep
0

La Fondation Panzi passe en revue son plan stratégique 2017-2021

Le personnel de la Fondation Panzi, à savoir les chefs de projets, les chargés de suivi et évaluation, superviseurs et chefs de piliers, a consacré 7 jours de réflexion successivement sur la revue mi-parcours du  plan stratégique quinquennal 2017 d’une part et sur le suivi-évaluation d’autre part.

En effet, en octobre 2016, la Fondation Panzi a élaboré son plan stratégique quinquennal couvrant la période du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2021. Après deux ans et demi de sa mise en œuvre, la Fondation Panzi a estimé opportun de procéder à une évaluation participative mi-parcours. Ce travail de revue permet  à la Fondation Panzi d’avoir l’ensemble des réalisations à mi-parcours, de difficultés rencontrées et les leçons apprises qui permettront de réorienter les 2 années et demie qui restent.

Pour atteindre les objectifs de cette activité, la Fondation Panzi a recouru à l’expertise du Professeur Sadiki Byombuka. Ainsi avec la modération du consultant, les participants ont apprécié tour à tour, le niveau de réalisation des activités prévues dans le plan stratégique ; identifié les changements induits par les activités menées ; dégagé les obstacles ainsi que les leçons apprises. Tout naturellement, les participants ont proposé des réajustements au plan stratégique pour la période restante, de 2020-2021.

S’exprimant sur les point forts de cet exercice, Bertin Rutega, directeur des programmes à la Fondation Panzi reconnait que cet atelier  a permis au staff de se regarder comme « au travers d’un miroir » pour apprécier le niveau d’atteinte des objectifs fixés. L’autre élément nouveau aura été l’intégration  des activités de plaidoyer comme un axe stratégique du plan. En plus, les participants ont convenu de renforcer les 4 piliers traditionnels du Modèle de Panzi, à savoir le pilier médical, le pilier psychosocial, le pilier légal ainsi que le pilier de réinsertion socio-économique.

Comme on peut s’y attendre, l’approche « genre » reste une activité transversale dont la Fondation Panzi tiendra compte dans toutes les interventions et tous les projets. Le programme de gestion environnemental et social n’a pas été oublié. Les responsables des projets se sont aussi engagés à rester attentifs afin de faire face aux urgences humanitaires, notamment la maladie à virus Ebola et le viol de masse.

Le suivi est un domaine de responsabilité partagé

L’enjeu du « Suivi-Evaluation » n’est plus à démontrer. Le suivi-évaluation est une discipline récente qui gagne de plus en plus en importance dans la gestion des projets et programmes. Le système de suivi et évaluation aide à la gestion axée sur les résultats (GAR) et doit toujours porter sur ce qui est planifié pour que les jugements soient plus objectifs et réalistes. La Fondation Panzi l’a bien compris. Sous l’impulsion de la Secrétaire exécutive Dr Tina, environs 35 cadres de la Fondation Panzi ont suivi pendant 3 jours cette formation consacrée au suivi –évaluation. Conçue comme un atelier de remise à niveau, cette formation a permis de consolider les capacités des participants en matière de suivi et évaluation dans les projets et activités dont ils ont la charge au sein de la Fondation Panzi.

 

Dr Eddy Maroyi, expert médical en matière de violences sexuelles et  basées sur le genre et staff du projet  Pro-Route a livré ses impressions à l’issue de la série de formations suivies : « Je loue l’initiative de la direction de la Fondation Panzi de faire participer tous les agents à cette revue mi-parcours du plan stratégique. Cette activité nous a permis de nous rapprocher davantage entre administration et personnel de terrain. En plus de mon domaine médical, je viens d’apprendre des leçons de planification et de suivi-évaluation. Grâce à ce recyclage, je viens de réaliser que je faisais le suivi-évaluation sans le savoir. Je viens ainsi de développer d’autres aptitudes afin d’améliorer mes prestations sur le terrain ».

Retenons que l’atelier a été sanctionné par l’élaboration participative d’une feuille de route pour la période 2020-2021.

Partager
Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *