La population du Sud-Kivu réclame justice à travers une marche pacifique

5 Oct
0

La population du Sud-Kivu réclame justice à travers une marche pacifique

Octobre 2010-octobre 2020, cela fait 10 ans depuis que les experts des Nations Unies avaient dressé une cartographie recensant les crimes de guerres et crimes contre l’humanité commis en RDC entre mars 1993 et juin 2003. Une décennie après, les recommandations formulées dans ce rapport sont restées lettre morte au moment où des exactions contre les populations civiles continuent à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Face à ce silence coupable, les organisations de la société civile du Sud-Kivu ont initié depuis plusieurs mois, une série d’actions dans le sens d’informer la population et les dirigeants sur la pertinence de réclamer la vérité, la justice et la réparation pour la réconciliation du peuple et son histoire.

C’est dans ce contexte que les forces vives de la société civile ont organisé le jeudi 1er octobre une marche pacifique dont thème était « Debout Rapport Mapping ». Cette manifestation est partie de la place Mgr  Christophe Munzihirwa à Nyawera, en commune d’Ibanda. Le cortège, long de plus ou moins 5 kilomètres, a drainé une foule immense massée le long de l’artère principale de la ville de Bukavu.

Parmi les manifestants, se trouvaient des avocats en toge, des médecins en blouse blanche, des victimes de violences sexuelles, des acteurs de la société civile ou simples citoyens. Toutes les couches sociales de la population étaient représentées.

C’est le cas  pour ce survivant de massacres de Kaniola présent à cette manifestation : « Cette marche d’aujourd’hui est pour nous une marche d’ouverture parce que nous allons continuer à réclamer jusqu’à obtenir un Tribunal pénal pour le Congo. Et que les victimes se sentent réconfortées et indemnisées ».

Signalons que le point de chute de cette marche était le cabinet du gouverneur du Sud-Kivu, où un mémorandum a été déposé au gouverneur de province.

Partager
Classés dans :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *