Le Docteur Mukwege démissionne de la Commission Multi-sectorielle et de la Commission Santé mises en place dans le cadre de la riposte contre la pandémie de Covid-19 dans la province du Sud-Kivu.

  • Accueil
  • Le Docteur Mukwege démissionne de la Commission Multi-sectorielle et de la Commission Santé mises en place dans le cadre de la riposte contre la pandémie de Covid-19 dans la province du Sud-Kivu.
10 Juin
140

Le Docteur Mukwege démissionne de la Commission Multi-sectorielle et de la Commission Santé mises en place dans le cadre de la riposte contre la pandémie de Covid-19 dans la province du Sud-Kivu.

Le 30 mars 2020, j’ai été nommé, par le Gouverneur de la province Sud-Kivu, Vice-Président de la Commission multi-sectorielle et président de la Commission Santé mises en place pour la riposte contre la pandémie de Covid-19 dans la province du Sud-Kivu.

Après deux mois de travail, avec l’appui d’experts locaux nationaux et internationaux, nous avons mis sur pied une stratégie de riposte que nous avons expliquée lors d’une conférence de presse le 11 avril 2020. Des actions de prévention et de prise en charge des malades, réalisées selon cette stratégie, ont permis de contenir la diffusion du Coronavirus dans la Province pendant plusieurs semaines.

 

Deux difficultés majeures nous ont empêchés d’appliquer efficacement notre stratégie :

D’une part, l’impossibilité de disposer dans notre province de RT‐PCR permettant de confirmer rapidement le diagnostic des Covid+. Le délai requis, de plus de deux semaines, pour recevoir les résultats des prélèvements envoyés à l’INRB à Kinshasa, a constitué un handicap majeur pour notre stratégie basée sur « tester, identifier, isoler et traiter ».

D’autre part, un relâchement des mesures de prévention par notre population, un déni des réalités, l’impossibilité de faire respecter les mesures barrières, la porosité de nos frontières avec le retour massif de milliers de compatriotes venant de pays voisins sans avoir été mis en quarantaine, ont diminué l’efficacité de notre stratégie.

A ces deux facteurs s’ajoutent des faiblesses organisationnelles et de cohérence entre les différentes équipes responsables de la riposte à la pandémie dans le Sud-Kivu.

A ce jour, au vu de l’afflux de malades affectés par le Coronavirus dans les hôpitaux de Bukavu, il semble indubitable que la maladie est présente dans la ville. Nous sommes donc au début d’une courbe exponentielle épidémiologique et nous ne pouvons plus appliquer une stratégie  qui serait uniquement préventive.

 

J’ai donc décidé de démissionner de mes fonctions de Vice‐Président du Comité multi-sectoriel de riposte au Coronavirus dans notre province et de Président de la Commission Santé, afin de me consacrer entièrement à mes responsabilités médicales et de soigner cet afflux de malades à l’Hôpital  de Panzi.

 

Concernant la continuité de notre action, je suis persuadé que S.E Monsieur le Ministre de la Santé et la Division Provinciale de la Santé seront à même d’assurer la mise en oeuvre des stratégies initiées ensemble.

Je continuerai à apporter ma contribution intellectuelle dans la lutte contre la pandémie de Coronavirus dans notre province.

 

Dans cette épreuve pour notre population et pour nous tous, je serai toujours aux côtés de la population et du Gouverneur de la Province.

 

 

Dr Denis Mukwege

Partager
Classés dans :
Emmanuel Chusa dit :

Une bonne décision a encourager, car on vous nomme sans mettre les moyens possible pour cette lutte cela risquerai de vous salir

Dr Remy Wenga dit :

Le Dr Mukeege devrait demissionner car la DPS et le gouv provinciale est constitué de autodidact en matiere de reponse aux epidemies, ils ont eccarté les experts car ne faisant pas partie de leur cercle. Nous sommes au debut d’un catastrophe au sud kivu.

EPHRAIM Bahogwerhe dit :

Le sérieux du Dr Mukwege est reconnu de tous y compris ceux qui ne l’aiment pas. Il a certainement réfléchi deux fois avant de démissionner. Que cet acte soit un signe d’alarme envers les autorités provinciales et nationales. Que la communauté internationale en soit également alertée. Nous aimerions bien connaître les mesures prises à la suite de cette sorte d’alerte exceptionnelle.
Que Christ se souvienne de cette population du Sud Kivu.
Chief Education, UNICEF Guinea

Très bien fait Monsieur le Docteur ! Vous aviez déjà sali l’image de votre hôpital en général et de vous même en particulier.
Courage et continuer à garder votre dignité à travers votre Hôpital

Arsène Akilimali dit :

Autant que le Dr a failli être savonné dans cette situation par des opinions qui alimentent le déni de la pandémie, sa démission peut réveiller la conscience collective sur cette menace planétaire dont Bukavu en devient cible. Courage Dr Denis.

Makene Tchakubuta dit :

Le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas dit-on. Au vu de la manière que la maladie est considérée en RDC tout homme épris de bonnes consciences, et a besoin de sa réputation ne pouvait qu’agir en homme sage comme ça ! Merci papa Mukwege nous vous soutenons.

Monsenkwe Wembia dit :

Il est très sage au lieu de partager un passif voulu par manque de volonté politique

Mukendi Mukendi Nkazi wa Basanga dit :

Tout à fait d’accord avec , cher collègue.

Davids dit :

I knew this whole covid so called pandemic was a big fat lie..we are being taken for stupids.

Situs Slot dit :

I know this web page offers quality depending articles or reviews and extra stuff, is there any other web site which offers these stuff in quality?

Répondre à Emmanuel Chusa Cancel Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *