Partenariat Panzi – Aviation Sans Frontières : une réponse au problème d’enclavement des sites d’intervention

18 Fév
0

Partenariat Panzi – Aviation Sans Frontières : une réponse au problème d’enclavement des sites d’intervention

Face à la flambée de demandes d’assistance qu’elle engrange, le besoin en transport demeure un défi majeur pour la Fondation Panzi. Au vu de l’état de détérioration très prononcé des infrastructures routières sur l’ensemble du territoire national et la prolifération des groupes armés en milieu rural, la voie aérienne reste le moyen le plus sûr et le plus direct pour achéminer de l’aide aux victimes des violences sexuelles ou de diverses pathologies gynécologiques et incapables d’atteindre Panzi pour être prises en charge.

Depuis l’an 2020, un lien de confiance s’est tissé entre le clan Panzi et Aviation Sans Frontières dans le cadre du transport des équipes médicales et leur équipement vers les sites d’intervention les plus inaccessibles.

Ce partenariat produit ainsi de plus en plus   d’effets positifs auprès des populations les plus enclavées compte tenu des actions qu’il permet de mener à bout.

Pionnière du transport aérien humanitaire ‘’dernier kilomètre’’ avec ses avions de brousse il y a quarante ans d’ici, Aviation Sans Frontières s’appuie aujourd’hui sur les compétences des opérateurs aériens locaux au travers d’une coopération qui permet un enrichissement mutuel dans la façon de mener les opérations et d’assurer la sécurité des vols (Air Safety).

Les avions sont affrétés selon les besoins pour des périodes courtes mais qui permettent aux équipes médicales de Panzi d’avoir un impact très important auprès des victimes de violences sexuelles.       L’utilisation des avions est ainsi complètement optimisée et termes opérationnels et financiers.

 Impression du Dr. Denis Mukwege:  Je vous félicite pour avoir compris ça et le faire comme vous le faites.”

L’action d’Aviation Sans Frontière a eu pour inspiration trois faits importants. D’abord, l’attaque dont a été victime une équipe mobile de Panzi entre Bukavu et Kalemie en mai 2019 et mettant en évidence l’insécurité totale qui rêgne dans l’Est de la RDC.

Ensuite, la difficulté qu’éprouvent des survivantes situées dans les zones enclavées à se faire soigner, suite aux compétences réduites des prestataires de soins des structures locales.

Enfin, le fait qu’il faudrait aux victimes de nombreuses journées ou semaines de voyage dans des conditions épouvantables pour rejoindre l’Hôpital de Panzi.

“Il est apparu qu’il y avait un besoin en transport aérien pour les équipes médicales de l’hôpital de Panzi;  qui doivent se rendre sur le terrain pour renforcer les compétences des structures de santé locales pour soigner les victimes de viol utilisé comme arme de guerre; aussi pour ramener  certaines victimes, qui ne peuvent pas se faire opérer sur le terrain, au niveau de l’hôpital de Panzi” avait fait savoir monsieur Xavier Vincke, Directeur des Programmes d’Aviation Sans Frontières lors de son passage à Panzi en septembre 2020.

Face à cette main secourable, le Dr Denis Mukwege, lors de la rencontre avec Xavier Vincke a exprimé toute sa gratitude à l’égard d’Aviation Sans Frontières.

Le Dr Mukwege en entretien avec M. Xavier Vincke, directeur de programme à ASF, à l’Hôpital de Panzi


“J
e vous félicite pour avoir compris ça et le faire comme vous le faites. Depuis 2020 vous avez accepté de soutenir notre action […] qui consiste à aller chez des vulnérables qui n’ont pas la possibilité de venir à l’hôpital”, avait reconnu le Prix Nobel de la Paix, revenant sur l’étendue temporelle de l’intervention conjointe Panzi-ASF qu’il a d’ailleurs qualifiée de “succès”.

Le Dr Denis Mukwege a ajouté, à l’attention des bailleurs de fonds de Panzi, que dans ce cas précis l’aviation n’est pas un luxe et devrait faire l’objet de leurs financements.

Une mission d’opération en Outrich couverte

Au mois d’avril 2021, une équipe de réparation des prolapsus utérins a été dépêchée par la voie aérienne pour une mission réparatrice à Kalole, une zone de santé perdue au coeur de l’immense territoire de Shabunda.

Cette mission a connu un succès légendaire car elle a permis la réparation de cette infirmité vaginale auprès de 33 femmes. Deux femmes dont les cas se sont avérés plus complexes furent achéminées par avion à Panzi, où elles ont bénéficié d’une prise en charge plus appropriée.

Comme l’a allégué un des chirurgiens commis à cette mission, la jonction de Kalole à la ville de Bukavu par voie terrestre nécessite plusieurs semaine de voyage.

Grâce à l’appui aérien fourni par Aviation Sans Frontières, l’équipe chirurgicale a aterri, munie de tout l’équipement et intrants médicaux nécessaires, à Nyalukungu (piste d’atterrissage située à près d’une cinquataine de kilomètres) et n’a fait que moins de 24 heures de route pour atteindre le site d’intervention.

Outre cette mission, combien salvatrice pour les patientes, Aviation Sans Frontière a également facilité des missions de Clinique Mobile pour des fins de supervision formative à Kitutu, dans les territoires de Mwenga et de Shabunda.

Panzi – Aviation Sans Frontières depuis 2020, c’est au total dix missions de deux allers-retours chacune en milieux ruraux.

Cette association a également facilité le voyage d’un enfant né avec une malformation crânienne, qui a subi une intervention neurochirurgicale à l’Hôpital de Panzi.

Venu de Kisangani, accompagné de sa mère, le bébé a bénéficié d’une chirurgie à succès et a été ramené chez-lui en bonne santé, toujours par le biais d’ASF.

La disponibilité tous égards de ce partenaire laisse croire à un avenir plus riche, dans le cadre de cette collaboration. L ’année 2022 s’annonce donc encore plus prometteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *