Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /htdocs/wp-content/plugins/pagination/pagination.php on line 345

Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /htdocs/wp-content/plugins/pagination/pagination.php on line 345
COMPRENDRE L’APPROCHE « TUSHINDE UJEURI ». : Fondation Panzi

COMPRENDRE L’APPROCHE « TUSHINDE UJEURI ».

29 Août
0

COMPRENDRE L’APPROCHE « TUSHINDE UJEURI ».

Une délégation de l’USAID -United States Agency for International Development- à Panzi

Le coordonnateur du projet « Tushinde ujehuri » de la Fondation Panzi a effectué une série de descentes sur le terrain avec la délégation de l’USAID en séjour à Bukavu la semaine du lundi 12 au vendredi 16 août 2019. Composée de Madame JoAnn et de Madame Louise Nzigire, cette délégation a visité successivement les sites de Katana et Nyangezi.

L’étape de Nyangezi aura été déterminante car elle a permis au bailleur de comprendre le travail du projet et les défis auxquels il est confronté. Ainsi, chaque acteur impliqué dans le projet a présenté brièvement ses activités avec un accent particulier sur les difficultés rencontrées.

La structure communautaire organisée en comité de développement de Santé, CODESA, compte  12 noyaux avec 40 relais communautaires dont 7 hommes et 33 femmes. Cette structure produit des émissions radios avec la radio la Colombe de Nyangezi.

Concernant les Associations villageoises d’Epargne et de crédits, AVEC ; ces dernières comptent 37 membres qui sont confrontés au problème de formation.

Les clubs de jeunes sont aujourd’hui sont au nombre de 12 et constitués de 300 membres dont 148 garçons et 152 filles. Parmi les besoins exprimés par ce groupe, on peut retenir la formation et les boîtes à images. Un cercle d’alphabétisation est également opérationnel dans le projet « Tushinde ujehuri » où une dizaine de femmes apprennent à lire, à écrire et à compter.

Des 48 para-juristes identifiés, sont actifs. Parmi ces derniers, on trouve 12 femmes et 26 hommes. Ce groupe dit être confronté aux problèmes de transport pour leur déplacement.

Interrogé sur ce projet, Pascal Musaraza, coordonnateur du projet Tushinde a révélé que la délégation de l’USAID est venue comprendre comment évolue la mise en œuvre de ce projet. Il a précisé que ce projet prône un approche communautaire. Ce projet est piloté par la communauté elle-même au travers le comité de développement de santé.

Après la visite des activités réalisées dans la communauté, la délégation de l’USAID a consacré la journée de vendredi 16 août à comprendre le « One Stop Center », ce système de prise en charge holistique initié pour le Dr Mukwege.

A l’hôpital de Panzi, la délégation a reçu des explications sur le circuit des services qu’offre l’hôpital, notamment les services médicaux et de santé mentale ; la visite du service psychosocial et psychiatrique.

A la maison Dorcas, la délégation a découvert les activités des piliers, en particulier le pilier de la réinsertion socioéconomique.

Soucieuse de maitriser la connexion avec d’autres piliers, la délégation a fait le déplacement à la Clinique juridique avant la Cité de la Joie.

Dans sa présentation, Madame Christine Deschryver Schuler, vice-présidente de la Fondation Panzi et responsable de la Cité de la joie a insisté sur le leadership féminin et la guérison émotionnelle.

Bouclant sa visite, Madame JoAnn a déclaré être « Témoin du grand travail accompli par le Prix Nobel de la Paix, le Professeur Denis Mukwege et de son équipe pour guérir et restaurer la dignité des milliers de femmes congolaises, victimes de violences sexuelles ».

Partager
Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *