Dr Denis Mukwege couronné « Grand Prix Bakanja-Kimbangu »

21 Fév
0

Dr Denis Mukwege couronné « Grand Prix Bakanja-Kimbangu »

Le Comité Laïc de Coordination, a décerné le samedi 20 février 2021 le « Prix de mérite citoyen : Bakanja-Kimbangu 2021» au Dr Mukwege pour ses actes concrets exceptionnels en faveur de la justice, des droits humains, de la paix et de la concorde nationale.

En effet, Professeur Denis Mukwege a été de nombreuses fois distingué pour son action en faveur des femmes, en aidant celles-ci à retrouver leur dignité. Après avoir reçu plusieurs prix au niveau international, dont le Prix Nobel de la Paix 2018,  le nom de Dr Mukwege est désormais associé à des noms des illustres compatriotes : Isidore Bakanja et Simon Kimbangu.

Il s’agit de deux personnages historiques qui, par fidélité à leurs convictions en vue de la protection et la préservation des valeurs auxquelles ils croyaient fermement, n’avaient pas hésité à faire le sacrifice de leurs vies propres.

La remise solennelle de ce Prix qui se veut annuel, est un moment de célébration de tous les acteurs sociaux qui luttent pour que la RDC connaisse un progrès décisif dans la protection, la préservation et la mise en œuvre des valeurs républicaines.

La réception de ce Prix par Dr Mukwege intervient dans un contexte sanitaire et sécuritaire préoccupant pour le lauréat du jour. S’exprimant à travers un discours enregistré à partir de son cabinet médical de l’hôpital de Panzi, le Prix de la Paix 2018, déclare :

« En ce moment de joie, en ce moment de répit après tant de batailles menées ensemble pour l’avènement d’une vraie démocratie dans notre pays, par devoir de mémoire, mes pensées vont d’abord vers nos compagnons de lutte tombés sur le champ d’honneur. Je pense à Luc Nkulula, à Rossi Mukendi, à Thérèse Kapangala, à Usene Ngandu, à Junior Bikele, à Floribert Chebeya et à ces milliers d’autres héros et héroïnes connus et anonymes, morts pour notre peuple, morts pour notre patrie. C’est avant tout à eux que je dédie ce prix ».

Constant dans sa lutte pour l’avènement d’un Etat de droit, Professeur Denis Mukwege revient sur l’instauration d’un Tribunal Pénal International pour la RDC et/ou les chambres mixtes internationalisées.

Partager
Classés dans :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *