Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /htdocs/wp-content/plugins/pagination/pagination.php on line 345

Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /htdocs/wp-content/plugins/pagination/pagination.php on line 345
Une visite enrichissante de PMU Interlife à Panzi : Fondation Panzi

Une visite enrichissante de PMU Interlife à Panzi

19 Fév
0

Une visite enrichissante de PMU Interlife à Panzi

La Fondation Panzi a reçu une délégation de PMU Interlife, un des partenaires qui accompagnent l’œuvre de Panzi depuis sa création. Venus dans le but de constater l’impact de différents programmes de Panzi, dans la vie des victimes de violences sexuelles, les visiteurs de Panzi ont eu l’occasion d’entrer en contact avec des bénéficiaires de divers services offerts à travers le Modèle holistique de Panzi.

Grande a été la satisfaction de l’équipe après diverses rencontres qu’elle a eues au sujet du travail réalisé par la Fondation Panzi, aussi bien dans la ville de Bukavu que dans différentes zones rurales où intervient Panzi, par l’entremise de ses divers Projets. Ce séjour en RDC  a constitué, pour la délégation de PMU Interlife, une expérience extrêmement enrichissante comme l’a témoigné le Directeur Niclas Lindgren au terme de son périple à l’Est de la RDC.

« Des rencontres humaines incroyables et des histoires marquantes sur la façon dont plusieurs personnes sont sorties de la pauvreté, mais aussi des rencontres avec la vulnérabilité la plus profonde que vous pouvez imaginer ; avec des gens qui manquent de voix et qui de différentes façons deviennent des plateaux dans le jeu moche qui continue dans la chaîne d’exploitation des minéraux de conflit», a dit en substance, Monsieur Niclas Lindgren.

A travers un message qu’il a publié sur les réseaux sociaux, le directeur de PMU Interlife s’est dit « heureux et fier de la collaboration avec des partenaires et tous ces collègues incroyables qui donnent tout pour procurer de l’espoir, de l’amour et un changement positif à certains des plus vulnérables dans notre monde ».

Ce message fort va tout droit vers la Fondation Panzi, après une visite pleine de témoignages édifiants ; visite au cours de laquelle l’équipe de PMU a pris connaissance des actions réalisées par la Fondation Panzi, dans l’optique de sa vision qui consiste à voir émerger la femme en tant qu’actrice à part entière dans une société où règne la cohésion sociale.

Une semaine a suffi aux visiteurs pour découvrir l’œuvre gigantesque accomplie par Panzi pour redonner espoir à des femmes qui ont été victimes d’abus sexuels, et bien d’autres femmes vulnérables de la société. Arrivée à Bukavu le dimanche 9 février 2020, l’équipe conduite par le Directeur de PMU Interlife, Niclas Lindgren, a fait sa première expérience le lendemain même.

Partie dans la plaine de la Ruzizi, la délégation a rencontré des centaines de femmes appuyées par la Fondation Panzi, à travers le Projet Dorcas Rurale. Ces femmes bénéficient d’un accompagnement holistique basé sur la réinsertion socioéconomique. Ces femmes deviennent de plus en plus autonomes et prospères grâce aux subventions en nature et en espèce qu’elles reçoivent de la Fondation Panzi. En cette période de récolte de maïs, à Katogota, les visiteurs ont admiré le travail de femmes dans la vaste concession qu’elles exploitent, et ont recueilli leurs témoignages.

Le lendemain, mardi 11 février, la délégation de PMU Interlife, accompagnée d’une équipe de la Fondation Panzi, a rencontré des bénéficiaires du Programme Intégré d’Appui Holistique à Luhwinja. Il s’agit des jeunes garçons et adolescentes sorties des carrés miniers où ils étaient exploités soit pour des travaux lourds soit comme esclaves sexuelles. Par la même occasion, l’équipe a visité le site de Kadumwa où nombreuses femmes sont encore utilisées comme professionnelles de sexe faute de solution alternative.

Après une journée à l’Hôpital et à la Fondation Panzi, où le Docteur Niclas Lindgren et ses compagnons ont rencontré le Prix Nobel de la Paix Dr Denis Mukwege et quelques survivantes [qui exercent leurs activités génératrices de revenu en ville], la délégation a bouclé son séjour par une visite au nord de la ville de Bukavu. Elle a notamment été à Kavumu, où la Fondation Panzi accompagne plusieurs vulnérables et des victimes des violences sexuelles [à l’instar des enfants victimes de mutilation par la bande à Frédéric Batumike], et à Katana où s’exercent des projets de réinsertion socioéconomique.

Notons que PMU Interlife a toujours accompagné les différentes actions menées par le Professeur Denis Mukwege, depuis plus de 30 ans, dans la prise en charge holistique des victimes des violences sexuelles. Cette organisation suédoise a le mérite d’avoir contribué, à une grande proportion, à la mise en place du Projet de prise en charge des victimes des violences sexuelles à l’Hôpital Général de Référence de Panzi.

Présentement, PMU Interlife appuie financièrement la Maison Dorcas, le Projet SVS ainsi que le Projet Badilika.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *